Dette privée – Alternatives liquides

Nous gérons des stratégies relatives aux BDC  (Business Development Company) qui investissent principalement dans des portefeuilles composés d’actifs de dette privée, et dans une moindre mesure, d’investissements en private equity.

Les BDC sont des véhicules d’investissement spéciaux créés par le Congrès américain en 1980 en guise d’amendement à l’Investment Company Act de 1940, dans le but d’encourager les flux de capitaux vers les entreprises privées de taille moyenne aux États-Unis.

Les BDC bénéficient d’un statut fiscal favorable, par ex. des retenues fiscales limitées au niveau de l’entité. La structure est unique car les investissements sous-jacents sont illiquides, mais les BDC sont souvent listés sur une bourse publique, offrant ainsi aux investisseurs une meilleure liquidité, tout en bénéficiant potentiellement des primes de liquidité de la dette privée. Les investisseurs apprécient aussi l’accent particulier mis sur les investissements à taux variable de cette catégorie d’actif.

Aucune des informations contenues dans le document ne constituent un conseil en investissement, en matière juridique ou fiscal ou en comptabilité, ou dans aucun autre domaine. La performance passée n’est pas un indicateur de la performance future. La diversification n’assure aucunement le profit ni ne protège contre la perte. Les processus d’investissement ainsi que les objectifs peuvent changer.